Test du FUJI Finepix HS10 - Conclusions




 

Points Forts/Points Faibles


Points Forts
Points Faibles
Zoom diabolique x30 (24mm-720mm) Piqué : ne permettra pas de tirer au-delà du A4. Mais est-ce vraiment un défaut pour un photographe amateur ?
Bague de zoom manuelle Viseur électronique : difficile de se faire une idée de la prise de vue finale. C’est le gros point noir par rapport au reflex.
Vidéo Full HD Images "molle" en grand-angle
Super-ralentis entre 120 et  1000 i/s Position de la touche "Lecture" lors des prises de vues verticales
2 positions « Modes spéciaux » affectables Bruit visible dès  800 iso. Mais l’A200 ne fait guère mieux.
Mode panoramique Flash externe non TTL (synchro seule). Vraiment regrettable lorsqu’on connait le gain d’un cobra. 
Elimination des sujets en mouvement AF capricieux lorsque la scène manque de luminosité ou de contraste
Macro à 1cm ! Réactivité médiocre : Environ 2s entre 2 shoots - Enregistrement RAW+JPEG  assez long (6s)
Ecran orientable (pas assez, dommage) Mode rafale limité à 7 vues.
Enregistrement RAW Le logiciel fourni pour le développement RAW (Raw File Converter de Skylpix) peu ergonomique.
Rafale à 10 i/s (malheureusement limité à 7 vues !) Les logiciels grand public de retouche ou de gestion ne reconnaissent pas encore le format propriétaire RAF (mai 2010).
Mode bracketing zoom, AE, Flash Flash manuel! Même mon vieux Sony DSC-H1 était automatique !
Mode image optimale : permet de « rater » le moment en encadrant de x vues l'instant ou le déclencheur est enfoncé. Bague de MAP manuelle capricieuse et mal placée. Curseur affiché 'incompréhensible" ?
Comparée à la concurrence (Panasonic FZ100, Canon SX30IS, ...) la gestion du bruit est plutôt bonne Optimisation de la dynamique uniquement en mode JPEG seul - Gain réel ?
Maitrise de la PdC assez faible : ouverture max f/11 et peu de différences lorsqu’on ferme la diaphragme - La diffraction intervient dès f/8
Documentation sur CD !

Mes Notes



Qualité d'image




Ergonomie







Fonctionnalités







Facilité d'utilisation







Rapport Qualité/Prix










Mon avis



C'est un superbe appareil. Il offre de très nombreuses possibilités et une ergonomie très efficace. Le piqué du couple objectif/capteur permet des tirages jusqu'au A4 sans trop de problème. Parfait pour les photos de tous les jours et même plus si on aime se plonger dans les réglages. La bague de zoom manuelle, les modes avancés et la vidéo Full HD en font un APN de grande qualité. Même si on est loin de la qualité du reflex, dans mon cas, il le complète parfaitement.

Nota concernant le Support Fuji France : j'ai écrit en plusieurs courriers au support Fuji France concernant, entre autre, la réactivité assez médiocre du HS10, l'absence d'accessoires dédiés (pare-soleil, ...) et le support des RAF par les logiciels tiers. J'ai été surpris des réponse plus que laconiques et globalement "à côté de la plaque". Le service client ne semble pas être à la hauteur de cet APN.




Revue de Presse du HS10

Au 20 Juillet 2010
Cliquer sur l'image pour accéder à la revue de presse.




Liens utiles



Télécharger la fiche produit (pdf)

Télécharger le manuel du HS10 (pdf)

Le site officiel Fujifilm-France

Le topic (très prolifique) du HS10 sur Hardware.fr





Ma Foire aux question sur le HS10



Réflexion sur les accus


Malgré son zoom manuel et les quelques astuces ayant pour but d'économiser les batteries, les piles Panasonic fournies n'ont tenu qu'une centaine de photos. C'est peu. J'ai ensuite utilisé des accus rechargeables Energizer 1850mAh un peu anciens. Résultat : idem, une centaine de photos. De plus, le chargeur ne délivre que 190mA pour la charge, ce qui fait 11 heure pour recharger pleinement les Energizer !
A raison de 6 euros en moyenne le jeu de piles "spéciales photo", la facture peu rapidement s'alourdir. J'ai donc décider d'investir dans un chargeur haut de gamme : un Voltcraft IPC-1. Il s'agit en fait du LaCrosse RS900 distribué par Conrad.fr. Il est réputé pour offrir quelques fonctionnalités intéressantes :
  • choix du courant de charge : 100mA à 1000mA
  • test des accus : permet de connaître la capacité de charge maximale d'un accu
  • décharge complète des accus
  • mode "régénération" qui alterne charge et décharge pour "re-donner" une seconde jeunesse aux accus anciens

Je l'ai acheté sur le site CONRAD.FR avec un lot de 8 accus 2500mAh pour 48€. Un investissement, certes, mais qui sera rapidement amorti.
Cette boutique propose aussi un modèle "Light" : le Voltcraft IPC-1L à 27€. Equivalent au LaCrosse RS700, la seule différence avec son grand frère est un courant de charge maximal de 700mA. Comme il n'est pas conseillé d'utiliser trop souvent les charges rapide (1000mA), ce chargeur suffit amplement.

Retour d'expérience :

Le bundle est très bien fourni :
  • Le chargeur + adaptateur secteur + adaptateur allume-cigare
  • 8 accus AA 2500mAh
  • 4 adaptateurs Type C (LR14) + 4 adaptateurs Type D (LR20)
  • Sac de transport

Mes essais :

Mode de charge à 500mA : seulement 3 heures pour recharger 4 AA de 1850 mAh ! Ca me change des 11 heures avec le chargeur Energizer.
Lorsque la charge est terminée, le chargeur passe en mode "entretien" ce qui permet de conserver la charge maxi des accus.

Mode test : essayé sur de vieux accus AAA. C'est très long (9 heures) puisque le chargeur commence par charger les accus puis les décharge jusqu'à pouvoir mesurer la capacité max. Résultat : 1 accus HS et 1 très faible. Y'a plus qu'a essayer le mode régénération.

Mode régénération : essayé sur un accu neuf (Conrad) qui affichait un "petit" 2000mAh après une charge normale (pour 2500mAh prévus). J'ai juste inséré l'accu dans le chargeur puis mis en route le mode régénération avec un courant de charge de 700mA.
Ce mode enchaîne une série de charge/décharge jusqu'à ce qu'il n'y est plus de gain de capacité. Un courant de décharge est égal à la moitié du courant de charge. Si on choisit le courant de charge minimal, la régénération peut durer plusieurs jours !
Résultat final : environ 24h et capacité remontée à 2300mAh. Ce mode semble donc être efficace.


Tableau récapitulatif des performances de différents accus :



Marque Type Capacité Prix Nb. Clichés réalisés (en moyenne)
Panasonic Alcaline / / env. 100
Clartech (Marque Leclerc) Ni-MH 2700 mAh 14€ 520
Conrad (Conrad.fr) Ni-MH 2500 mAh 17€ 500
Ansmann * Ni-MH 2850 mAh 18€ 860
Conrad * Ni-MH 2500 mAh 17€ 660
Eneloop * Ni-MH (LSD) 2000 mAh 12€ 1000
Lidl * Ni-MH 2500 mAh 3€ 450
Sacura * Ni-MH 3500 mAh 13€ 960
GP - ReCycko+ * Ni-MH(LSD) 2050 mAh 17€ 500

* informations obtenue grace au concours d'autres utilisateurs.

Meilleur rapport clichés/prix au 06/06/2010 : Accus LIDL


Nota : j'ai acheté 16 accus LIDL. Sur les 16, la moitié était en dessous des 2500mAh spécifiés sur l'emballage. La fonction régénération du chargeur Voltcraft a permis de rectifier le tir sur 6 d'entre-eux. Les deux derniers sont restés faibles et ont fini par rendre l'âme quelques mois après achat. Ce petit retour n'a pas vocation à "interdire" l'achat de ces accus mais juste à mettre en garde les acheteurs potentiels concernant leur fiabilité. Vu le prix, ils restent à mon avis, une bonne affaire. 
Les accus "LSD" :

Certains accus, comme les Eneloop de Sanyo présents dans ce tableau, sont de type LSD : Low Self Discharge.
Les procédés de fabrication de ce type d'accu permettent de réduire considérablement le phénomène d'auto-décharge par rapport à des accus Ni-MH standards et donc de prolonger la durée de conservation de ces accus. Les fabricants indiquent une conservation de la capacité max de 70 à 85% après 1 an (à 20°C). De même, certaines marques affirment que leurs accus LSD peuvent supporter 1000 cycles de charge contre 500 pour des accus standards. Bien que de capacité moins importante que les accus standard (environ 2000mAh contre 2500 mAh en moyenne pour des "non-LSD"), ils permettent généralement de prendre plus de clichés puisqu'ils ne se déchargent pas entre 2 utilisations de l'APN. Ils sont, également, tout indiqués pour des appareils à usage intermittents (comme les télécommandes).
Autre avantage lié à leurs performances : ils sont commercialisés "pré-chargés" et sont donc immédiatement utilisables.

Quelques accus LSD (source wikipedia) :

  • Prolife de Fujicell
  • Ready2Use Accu de Varta
  • AccuEvolution de AccuPower
  • Eneloop de Sanyo
  • Hybrid de Rayovac
  • eniTime de Yuasa
  • Infinium de Panasonic
  • ReCyko de Gold Peak
  • Instant de Vapex
  • Hybrio de Uniross
  • Cycle Energy de Sony
  • MaxE et MaxE Plus de Ansmann
  • EnergyOn de NexCell
  • ActiveCharge/StayCharged/Pre-Charged de Duracell
  • Pre-Charged de Kodak
  • nx-ready de ENIX energies
  • ReCyko+ de GP



Procédure de mise à jour

  • Télécharger le fichier FPUPDATE.DAT (lien ci-dessous).
  • Utiliser des piles neuves ou complètement chargées.
30/11/2010 - Firmware 1.04 - Fuji.com
  • Copier le fichier FPUPDATE.DAT dans la racine de la carte SD (carte dans un lecteur multi-carte ou dans l'APN relié pas le câble USB).
  • Remettre la carte SD dans l'APN ou débrancher le câble USB.
  • Redémarrer le HS10 en appuyant simultanément sur la touche DISP/BACK.
  • A l'apparition de cet écran, appuyer sur la touche OK pour commencer la procédure.
  • Sélectionner "OK" puis valider.
  • Confirmer le début de la Mise à jour en appuyant sur le touche OK.
  • Ne pas éteindre l'appareil pendant le mise à jour : elle ne prend que quelques dizaines de secondes.
  • Cet écran apparaît à la fin de la mise à jour.
  • Pour vérifier que le nouveau firmware est bien à jour, rallumer l'APN en appuyant simultanément sur DISP/BACK.
  • Formater la carte utilisée pour la mise à jour.


N'hésitez pas à réagir sur ce test ici :



 


© photonumeric.fr  2009-2014. Tous droits réservés.Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSContactez moi : eric@photonumeric.fr